Archives

Nabile Farès

Ce tag est associé à 16 articles

Karima Lazali, Le trauma colonial

Enquête sur la réitération postcoloniale des méfaits coloniaux par Ali Chibani   Un gouvernement et un parti ont le peuple qu’ils méritent. Et à plus ou moins longue échéance, un peuple a le gouvernement qu’il mérite. Frantz Fanon, Les damnés de la terre[1]                         C’est une réflexion née pour répondre aux … Lire la suite

Nabile Farès, L’Etrave. Voyages à travers l’islam (Bonnes feuilles)

Nabile Farès, L’Etrave. Voyages à travers l’islam[1] Récit ? Plutôt que roman ? Je ne puis en être juge. J’aimerais bien donner à lire cette histoire avant de quitter ce monde : « Ce ? » Y en aurait-il un autre ? Pour ma part, j’en doute. Je préfère penser que ce monde inclut tous les mondes auxquels, imaginairement, parfois, même, … Lire la suite

Nabile Farès, L’Etrave. Voyages à travers l’islam (inédit)

« Tu n’iras pas piétiner le cœur des gens » par Ali Chibani       Avec L’Etrave[1], Nabile Farès continue à s’interroger et à nous interroger sur l’Histoire d’une humanité marquée par ses propres violences. Telle une étrave qui fend les eaux, son dernier roman, publié à titre posthume en Algérie, traverse des histoires douloureuses qui … Lire la suite

Charles Bonn, Lectures nouvelles du roman algérien  

Fécondité de l’inattendu littéraire dans la vie intellectuelle et dans l’œuvre de Charles Bonn Par Ali Chibani               Le nom de Charles Bonn est familier à tous les écrivains et spécialistes de la littérature francophone maghrébine. Il est l’un des universitaires qui ont participé pendant 40 ans à faire connaitre cette littérature en France … Lire la suite

Vie et oeuvre de Nabile Farès

Nabile Farès, l’homme des incorruptibilités* Par Ali Chibani   Le sel de la mer est en moi. Le vent aussi. Celui qui détache le soleil et le porte, là, dans le ventre de tes larmes.                Ne pleure plus Malika.                Ne pleure plus.                J’ai compris. Nabile Farès, Mémoire de l’Absent Nabile Farès[1] présente … Lire la suite

Karima Lazali, hommage à Nabile Farès

Nabile Farès : le scribe de la mémoire Par Karima Lazali* Nabile Farès débute l’écriture de Yahia pas de chance, alors qu’il est âgé de 18 ans et qu’il se trouve au maquis, comme il nous l’a appris lors d’un échange. Il relate qu’il était chargé d’inscrire le nom des combattants morts sur un registre. … Lire la suite

Présentation de Maghreb, étrangeté et amazighité de Nabile Farès (extraits)

Présentation de Maghreb, étrangeté et amazighité de Nabile Farès Par Ali Chibani   Le Maghreb est toujours le territoire de luttes symboliques déterminées par des confrontations historiques qui s’y sont produites depuis de nombreux siècles. Le « Maghreb » ? « Non ! », diront les Amazighs qui désormais préfèrent nommer cet espace, pour eux ancestral, « Tamazgha ». « Non ! », ajouteront d’autres qui … Lire la suite

Message de la famille de Nabile Farès

Michèle Farès Langlère, son épouse Florence et Roland Chelly, Bénédicte et Didier Atlan, Xavier Parias et Anne-Karin Mordos, Esther et Fred Coachon-Moschkowitz, ses beaux enfants Simon, Clara, Elie, Emma, Justine, Nathan, Louis, Arthur, ses petits enfants, ont la tristesse de faire part du décès de Nabile Farès, psychanalyste, écrivain, ancien maître de conférence à l’université d’Alger, Grenoble et Angers en psychopathologie survenu … Lire la suite

Albert Camus, L’Etranger

L’Etranger d’Albert Camus, de l’absence d’Histoire à l’impossible utopie Par Ali Chibani               L’Etranger[1] a suscité une grande polémique à cause de l’absence des « indigènes » colonisés dans le paysage d’Alger et du meurtre de « l’Arabe » par Meursault, le personnage narrateur. Un sentiment de gêne peut en effet naître à la lecture de ce roman … Lire la suite

Leïla Sebbar, Une enfance dans la guerre. Algérie 1954-1962

La guerre d’Algérie vécue par les enfants Par Ali Chibani                 Une enfance dans la guerre. Algérie 1954-1962[1] est un recueil de près d’une cinquantaine de textes écrits par autant d’auteurs ayant pour point commun d’avoir vécu, en tant qu’enfants, ce qui fut pendant longtemps nommé en France « les événements d’Algérie ». Leïla Sebbar, … Lire la suite

Tous les dossiers

Publicités