Archives

médias

Ce tag est associé à 16 articles

Kaoutar Harchi, Je n’ai qu’une langue, ce n’est pas la mienne : des écrivains à l’épreuve

 Le prix de la reconnaissance littéraire : Kamel Daoud, Boualem Sansal et le système littéraire français de légitimation Par Ahmed Hanifi (auteur)   Les éditions Pauvert ont édité un très intéressant ouvrage écrit par une jeune chercheuse et romancière, Kaoutar Harchi. Une étude issue de sa thèse de doctorat en sociologie[1]. Kaoutar Harchi a enseigné au … Lire la suite

L’écrivain algérien entre deux logiques normatives médiatiques parisiennes

  Du « mauvais Kabyle » au « bon Arabe », le dilemme des auteurs algériens lus en France Par Ali Chibani         A l’origine de cette réaction, une chronique intitulée « Livres : le roman algérien, miroir de la France » d’un certain Fabien Mollon, présenté comme le secrétaire de rédaction du magazine Jeune Afrique. Si nous … Lire la suite

Edgar P. Jacobs, La Marque Jaune

La folie d’un savant en concurrence Par Ali Chibani   La Marque Jaune[1] est considérée comme l’œuvre la plus aboutie d’Edgar P. Jacobs. On ne peut qu’être impressionné par la qualité des dessins et des détails qui accentuent le réalisme de cette bande dessinée, un réalisme renforcé par les nombreux anglicismes qui traversent le texte : … Lire la suite

Tahar Djaout et Abdellatif Laâbi, Entretien

Abdellatif Laâbi. Le devoir d’imprécation Entretien réalisé par Tahar Djaout[1] Dans son dernier livre, Les rides du lion (Messidor, 1989), Abdellatif Laâbi écrit : « J’ajoute, quant à moi qu’il y en a marre de tes prisons. Marre de cette peste de la compassion et de l’auto-compassion. Tu nous l’as servie à toutes les sauces ». Auto-critique … Lire la suite

Kenza Sefrioui, La revue Souffles 1966-1973. Espoirs de révolution culturelle au Maroc

Souffles, de la poésie à la politique par Kenza Sefrioui1 La revue marocaine Souffles (1966-1973) a formulé, par le biais de sa réflexion culturelle avant-gardiste et par son engagement politique, un projet pour un autre Maroc. Créée à Rabat en 1966 par un petit groupe de poètes d’expression française, elle a porté pendant ses sept années d’existence … Lire la suite

Mouloud Mammeri, Ecrits et Paroles

Mouloud Mammeri, les mots exhumés par Ali Chibani Les articles et entretiens accordés par Mouloud Mammeri à des organes de presse et à des radios ont été réunis, par ordre chronologique, par Boussad Berrichi dans un recueil intitulé Mouloud Mammeri. Ecrits et paroles[1] et publié par le Centre national de recherches préhistoriques, anthropologiques et historiques … Lire la suite

Youcef Merahi, Tahar Djaout. Premiers pas journalistiques

Youcef Merahi, Tahar Djaout. Premiers pas journalistiques (extrait) Par Ali Chibani     C’est une initiative pour le moins louable qu’a prise l’écrivain et essayiste algérien Youcef Merahi. Dans son dernier ouvrage, il rassemble des articles écrits par Tahar Djaout dans ses trois premières années journalistiques (1976-1979). Précédés par une préface de Merahi intitulée « Tahar Djaout, né … Lire la suite

Polémique autour des « Y’a bon Awards »

Voici le manifeste rédigé par Christine Delpy, chercheuse au CNRS, qui revient sur la polémique engagée par la journaliste et essayiste Caroline Fournest à l’encontre du collectif Les Indivisibles et de sa co-fondatrice, Rokhaya Diallo. Récemment décorée d’un Y’a bon awards, prix subversif qui récompense des « propos, dispositifs, idées, visuels et lois racistes de tous horizons », Caroline … Lire la suite

Noël X Ebony, Déjà-vu suivi de Chûtes, Quelque part

« Ô peuple-alibi que ton martyre est insondable » par Ali Chibani C’est une poésie fulgurante, entraînante par son rythme révolté et exaltante par l’espoir qui la porte et qu’elle transmet, que Jean-Pierre Orban a rééditée dans sa collection « L’Afrique au cœur des lettres » chez l’Harmattan. L’auteur belge a sorti de l’oubli l’auteur ivoirien Noël X. Ebony et … Lire la suite

Il était une fois, l’Algérie de Nabile Farès (extrait)

Il était une fois, l’Algérie de Nabile Farès Par Ali Chibani  Dans son dernier ouvrage publié, Nabile Farès offre une série d’histoires algériennes faussement indépendantes pour un pays de disparus. Le ton est donné dès le titre : Il était une fois l’Algérie(éd. Achab) nous situe déjà dans l’univers du conte. Mais il va au-delà car … Lire la suite

Tous les dossiers