Archives

Jean-Luc Raharimanana

Cette catégorie contient 7 articles

Entretien inédit avec Jean-Luc Raharimanana, Rano, Rano

« Plus qu’une pièce de théâtre, il fallait investir la question de la transmission ». Un entretien inédit réalisé en partenariat par Anne Bocandé (Africultures) et Virginie Brinker (La Plume francophone) avec Jean-Luc Raharimanana À l’occasion des représentations de la pièce Rano, Rano, actuellement en tournée, Raharimanana revient sur la genèse de cette œuvre et la nécessaire … Lire la suite

Interculturel Francophonies n°23

« Raharimanana : la poétique du vertige » par Andrea D’Urso, Università del Salento (Lecce, Italie)     Après l’excellent numéro monographique de 2012 consacré à Patrick Chamoiseau et en attendant que paraissent les livraisons en préparation pour 2013 et 2014 sur Gérard Étienne et Alain Mabanckou, l’Alliance française de Lecce a édité en juin dernier le 23e … Lire la suite

Jean-Luc Raharimanana, Il n’y a plus de pays

« Demain n’a pas d’importance, c’est hier que tu es à venir[1] », une lecture d’Il n’y a plus de pays de Raharimanana par Virginie Brinker Dans le cadre de l’opération « Masse critique », organisée par l’un de nos fidèles partenaires, Babelio, il nous est aujourd’hui permis, grâce à ce site et à la maison d’édition Vents d’ailleurs … Lire la suite

Jean-Luc Raharimanana, Les cauchemars du gecko

« Un regard sur l’Occident » par Cécilia Cudorges, enseignante   Il serait vain de vouloir à tout prix classer ce texte au sein d’un genre bien délimité. Il est propre à l’homme de vouloir toujours classer, ranger, donner un sens, un ordre. Pourquoi ne pas avouer que l’on ne peut pas toujours ? Se classer … Lire la suite

Jean-Luc Raharimanana, Za

Za de Raharimanana, un grotesque sublime Par Virginie Brinker   La souffrance faite voix – « fendre mots sur langues foursues[1] » La citation en exergue de Sony Labou Tansi donne le ton : « J’ai fouetté / Tous les mots / A cause de leurs silences ». Le discrédit jeté sur la langue se poursuit dès le chapitre liminaire : « Za ne mérite … Lire la suite

Jean-Luc Raharimanana, Rêves sous le linceul

Parabole sur le scruteur d’horizon : la mise à mal de l’image médiatique par Célia Sadai « Je viens ô mère, mûr comme le crépuscule, lourd des souffrances du jour, je suis l’enfant tanné par le remords et qui prie la clémence de l’oubli. »[1] L’écrivain malgache Raharimanana publie Rêves sous le linceul en 1998. Le titre … Lire la suite

Jean-Luc Raharimanana, Nour

La souffrance d’une double élégie Par Victoria Famin   Jean-Luc Raharimanana, poète malgache d’expression française, nous propose avec Nour, 1947[1] un texte multiple, marqué par la douleur de la perte. L’auteur présente dans ce texte une fiction qui s’inscrit dans l’histoire de Madagascar. Le récit de la mort de Nour, figure de la femme aimée, permet au … Lire la suite

Tous les dossiers