Archives

Comptes-rendus de lecture

Cette catégorie contient 141 articles

Le récit comme caisse de « raisonance » – Une lecture des Fables du Moineau de Sami Tchak

Le récit comme caisse de « raisonance » Une lecture des Fables du Moineau de Sami Tchak[1] par Virginie Brinker Et si nous avions oublié que la mort est bel et bien ce qui donne tout son sens à la vie ? Et si nous avions oublié d’être humbles alors même que nous ne sommes que des « passagers » … Lire la suite

Expériences de la précarité dans Qui a tué mon père d’Édouard Louis

Expériences de la précarité dans Qui a tué mon père d’Édouard Louis  Par Hanen Allouch   Qui a tué mon père (2018) d’Édouard Louis est une œuvre autofictionnelle engagée qui pointe du doigt diverses formes de précarité, ayant pour cadre une France profonde où la classe ouvrière partage le même sort que les minorités sexuelles … Lire la suite

Caroline Tricotelle, Lab’Oratorio

L’erreur d’Orphée et son errance Par Ali Chibani   Composé de cinq parties, parsemées d’images de corps et d’ombres, Lab’Oratorio1, de Caroline Tricotelle chante le potentiel poétique du langage oral. Bien que cet éloge passe par l’écrit, il est incontestable que ces textes sont construits dans un laboratoire où l’on tend l’oreille aux plaisirs de … Lire la suite

Rentrée en fête et en poésie

A vos plumes chers lecteurs ! Rentrez en fête et en poésie avec nous aux Pianos La Guillotine Transmettez-nous votre plus beau texte poétique ! Participez au concours d’écriture que lance La Plume Francophone. En effet, le 13 octobre prochain, nous nous retrouverons lors d’une soirée événement à laquelle nous vous convions dès maintenant. Ce … Lire la suite

Lina Zakhour, Imane

IMANE Par Valérie Nehmé   Elle s’appelle Imane. Et c’est une enfant de la guerre. Son histoire, « intimement liée » à son pays entre conflits, accalmies, silences et cassures haineuses raconte ses pérégrinations intérieures et extérieures. Elle s’appelle Imane. Et son histoire est celle d’une femme libre dans un pays en constant conflit. Elle s’appelle … Lire la suite

Karima Lazali, Le trauma colonial

Enquête sur la réitération postcoloniale des méfaits coloniaux par Ali Chibani   Un gouvernement et un parti ont le peuple qu’ils méritent. Et à plus ou moins longue échéance, un peuple a le gouvernement qu’il mérite. Frantz Fanon, Les damnés de la terre[1]                         C’est une réflexion née pour répondre aux … Lire la suite

Aminata Aidara, Je suis quelqu’un

« Lancer l’âme en espérant une prise quelconque[1] » Une lecture de Je suis quelqu’un d’Aminata Aidara par Virginie Brinker Estelle est l’une des trois filles de Penda. Pour quitter le Sénégal et suivre Éric, l’amant de sa mère, en France, celles-ci ont tout quitté, laissant derrière elles Florette, la sœur aînée restée chez son père. Elles … Lire la suite

Sabyl Ghoussoub, Le nez juif

« Au berceau de la violence, les anges n’ont pas de pitié1. » Par Sandrine Meslet Construit autour de courts fragments aux titrages brefs et nerveux, indiquant au choix les thèmes, lieux, personnages qui y apparaissent, et répartis en trois grands chapitres « Notre petit Yahoude », « Libérer la Palestine », « Juif et fier de l’être », le roman de Sabyl … Lire la suite

Malek Ouary, Le Grain dans la meule

Malek Ouary dans la fosse aux lois Par Ali Chibani         Le Grain dans la meule1 a été publié en 1956 pendant la guerre d’Indépendance algérienne. Tout comme Le fils du pauvre de Mouloud Feraoun, le premier roman de Malek Ouary a été très mal lu par la critique qui en a … Lire la suite

Ali Bécheur, Les Lendemains d’hier

Structure, langue et thèmes du roman Les Lendemains d’hier Par Yosr Rezgui Guetat                                                                                                    « J’ai fait de toi un personnage de roman ? Oui et alors ? Toute vie est un récit, pétri dans la pâte de l’imaginaire. Tout être humain est impénétrable, on n’en perçoit que la surface, l’intérieur reste invisible. » Ali Bécheur, Les Lendemains d’hier … Lire la suite

Catégories

Archives