Archives

Comptes-rendus de lecture

Cette catégorie contient 133 articles

Malek Ouary, Le Grain dans la meule

Malek Ouary dans la fosse aux lois Par Ali Chibani         Le Grain dans la meule1 a été publié en 1956 pendant la guerre d’Indépendance algérienne. Tout comme Le fils du pauvre de Mouloud Feraoun, le premier roman de Malek Ouary a été très mal lu par la critique qui en a … Lire la suite

Ali Bécheur, Les Lendemains d’hier

Structure, langue et thèmes du roman Les Lendemains d’hier Par Yosr Rezgui Guetat                                                                                                    « J’ai fait de toi un personnage de roman ? Oui et alors ? Toute vie est un récit, pétri dans la pâte de l’imaginaire. Tout être humain est impénétrable, on n’en perçoit que la surface, l’intérieur reste invisible. » Ali Bécheur, Les Lendemains d’hier … Lire la suite

Assia Djebar, « A Mahfoud Boucebsi »

A Mahfoud Boucebsi[1]     Mahfoud[2] Un an après, en ce 15 juin, à l’heure exacte où ils t’ont frappé, ce matin,             Toi dont le nom signifie le « bien gardé »             Nous te gardons en nous, riant et jeune. Ils t’ont meurtri à l’entrée même de l’hôpital,             le lieu des haltes, des rémissions, … Lire la suite

Yahia Belaskri, Si tu cherches la pluie, elle vient d’en haut

Désubstantialisation de l’individu et du langage dans l’Algérie contemporaine Par Ali Chibani Dès l’incipit, Yahia Belaskri résume sous forme métaphorique sa vision de l’histoire algérienne : « La rue est bloquée par un embouteillage ; les chauffeurs s’invectivent – c’est normal, ici1. » C’est donc une Histoire close sur sa propre violence et l’irrationalité de sa perception par le … Lire la suite

Virgine Brinker et David Roche, Marianne

Le souffle poétique de Marianne Par Ali Chibani               Marianne[1], écrit par Virginie Brinker et illustré par David Roche, est un appel à l’espoir. Renouvelant la croyance en l’utopie républicaine française, cet ouvrage met en demeure le lecteur de voir la réalité sociale de la France et propose la devise républicaine comme seul moyen d’atteindre … Lire la suite

La trilogie étoilée de Julie Cuvillier-Courtot

La trilogie étoilée de Julie Cuvillier-Courtot par Maëline Le Lay Quelles autres maison d’édition et collection que « Littérature de nos belles singularités » chez La Cheminante pouvaient mieux accueillir la trilogie de Julie Cuvillier-Courtot[1] ? Les belles singularités sont ces voix un peu autres, éminemment polyphoniques (et toujours quelque part un peu polyglottes), résolument transfrontalières, que s’attèle … Lire la suite

Tarik Khider, L’Affaire Khider. Histoire d’un crime d’Etat impuni

Assassinat de Mohamed Khider : un crime d’Etat Par Ali Chibani L’histoire de l’Algérie indépendante est traversée d’assassinats politiques qui sont souvent la répétition du meurtre fondateur et longtemps inavoué d’Abane Ramdane, l’Architecte de la Révolution, par l’armée des frontières.                 Parmi ces assassinats, il y a celui de Mohamed Khider, tué par balles le 3 … Lire la suite

Chawki Amari, L’Âne mort

Désespérante lourdeur de l’être algérien Par Ali Chibani                 L’Algérie connait ces dernières années une certaine renaissance de sa littérature francophone publiée sur place, et ce malgré un lectorat peu important et souvent peu intéressé. Cependant, rares sont les livres qui passent la frontière pour être publiés à l’étranger – le contraire n’étant … Lire la suite

Abdelkader Djemaï, Le Nez sur la vitre

Impensés et héritages historiques dans Le Nez sur la vitre d’Abdelkader Djemaï Par Ali Chibani     Le nez sur la vitre[1] est un roman qui reflète parfaitement le style de son auteur et sa personnalité. Ouvert sur le monde, réaliste et généreux, Abdelkader Djemaï aime à s’intéresser aux histoires des gens simples qui deviennent … Lire la suite

Abdelkader Djemaï, Le chat de madame Michel

Écrire en empathie par Virginie Brinker A mi-chemin entre le conte et le court roman du quotidien, Le chat de madame Michel d’Abdelkader Djemaï donne à voir une écriture que l’on pourrait qualifier d’empathique, qui était déjà celle mise en œuvre dans Gare du Nord[1], épousant parfaitement, entre humour et tendresse, la vision du monde … Lire la suite

Catégories

Archives