Vous lisez...
Avec nos partenaires

Rodney Saint-Éloi, Je suis la fille du baobab brûlé

Je suis la fille du baobab brûlé, poésie des vents contraires

par Alice Lefilleul

baobab-191x300Le poète et éditeur Rodney Saint-Éloi publie son dernier recueil Je suis la fille du baobab brûlé. Un chant poétique où se croisent les mondes et les esprits de ceux que cet intellectuel nomade a croisé sur sa route.

« Je suis la fille du Baobab brûlée », cet aveu du poète Rodney Saint-Éloi rythme les pages du recueil éponyme, le dernier de l’intellectuel haïtien. Double fantomatique du poète, voix multitude abritant une foule de figures réelles ou rêvées, on traverse ce texte sans jamais vraiment identifier la bouche qui le produit. Car tout dans Je suis la fille du Baobab brûlé sonne comme une parole vivante, énoncée à voix haute. Et c’est l’autonomie du verbe qui semble compter bien plus que la paternité des mots. Le poème va et vient au gré des pages porté par un long et même souffle.

Voir la suite sur le site de notre partenaire Africultures.

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Le tour du monde des arts francophones

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les dossiers

%d blogueurs aiment cette page :