Vous lisez...
Le Tarmac (Théâtre), Musique et spectacle vivant

Alice de Sawsan Bou Khaled

Alice ou le moment de l’endormissement

par Lama Serhan

Photo de Mohamed Fathallah

Photo de Mohamed Fathallah

Un lit en fer. Une femme allongée, des concombres sur les yeux parce que, selon elle, les concombres sur les yeux, ça aide à rester plus jeune. Puis elle les croque avant d’éteindre la lumière pour s’endormir. Quelques instants plus tard, un mot jaillit : « insomnie »,  comme un signal d’appel à tout l’onirisme de l’univers de Sawsan Bou Khaled.

Par un magnifique jeu d’objet et de projection, en ayant comme seul espace scénique ce lit dont elle ne tombe pas mais qu’elle escalade, qu’elle transforme en ciel, monstres, immeubles, Sawsan Bou Khaled nous fait voir avec une extrême poésie et intelligence son esprit, ses souvenirs et tout cela avec peu de mots. Chaque mouvement installe une situation différente : un matelas devient un monstre; un oreiller, un nuage, un drap, la mère. Le lit devient lieu de voyage, une introspection dans l’enfance qui contient les premiers enchantements mais aussi les premières peurs.

Ce que nous offre Sawsan Bou Khaled, dans la pièce Alice, fait écho à ce moment où nous essayons de nous endormir et que nous n’y arrivons pas. Tout au long de la pièce, nous sommes entre rêve et réalité, et à chaque nouveau tableau extrêmement surpris par la créativité de la mise en scène, la force de si peu de mots, le corps si malléable de la comédienne qui parvient à se tordre et à devenir lui aussi objet de transformation.

Alice ne surgit qu’à la fin, petit chat qui pousse Sawsan Bou Khaled à poser cette ultime question au fond de la nuit, perchée au-dessus de tout ce qui a traversé cette insomnie : « Alors comment peut-on savoir qu’on n’est pas déjà mort? »

Alice, pièce de l’artiste libanaise Sawsan Bou Khaled, se joue encore jusqu’au 14 mars au Tarmac, allez-y.

Publicités

Le tour du monde des arts francophones

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Tous les dossiers

%d blogueurs aiment cette page :